Sites de Rencontre

Il disparaît au moment de payer l'addition et finit en prison pour arnaque

 
95 PARTAGES

Tinder, Meetic ou AdopteUnMec servent généralement à faire des rencontres amoureuses ou coquines, mais pas que. Certaines jeunes femmes utilisent aussi ces sites (comme les rencontres plus traditionnelles) pour se faire inviter dans de bons restaurants, ou dans des bars select où les cocktails coûtent 30 euros, alors qu’elles n’ont aucune affinité avec leurs prétendants et ont déjà décidé qu’il ne se passerait rien.

Un petit malin a décidé qu’après tout il n’y avait pas de raison pour que seuls les mecs se fassent avoir à ce jeu malhonnête, il a donc décidé lui aussi d’utiliser les sites de rencontre pour se faire inviter au resto, sauf qu’à l’échelle à laquelle il a pratiqué ce jeu, il est passible de poursuites pénales.

Une démarche considérée par la justice américaine comme une arnaque

Lorsque deux personnes s’entendent bien sur les sites de rencontre, il n’est pas rare qu’elles décident de se donner un premier rendez-vous au restaurant ou autour d’un verre pour faire plus ample connaissance.

Sauf que Paul Gonzales ne venait pas à ses rendez-vous pour rencontrer et plus si affinités, mais uniquement pour les laisser payer la note après le dîner. Après tout, les filles font parfois pareil non ?

Une idée qui pourrait marcher ? N’y pensez même pas car la justice Américaine n’a pas vraiment apprécié et a considéré qu’il s’agissait de combines tellement systématiques qu’il était considéré comme étant un arnaqueur professionnel. Par conséquent, ce dernier risque de passer plusieurs années derrière les barreaux.

Il risque jusqu’à 16 ans de prison

Au cours des deux dernières années, Paul Gonzales a tout fait pour que ses discussions sur les sites de rencontre aboutissent à un rencard. Par contre, ses matchs ne se doutaient sûrement pas de ce qui allait leur arriver en rencontrant l’américain de 45 ans.

Les victimes de l’arnaqueur rapportent que Paul n’hésitait pas à se faire plaisir au moment de commander : homard, vins hors de prix, etc. Seulement, quelques minutes avant la fin du repas, il s’excusait pour aller aux toilettes ou bien passer un coup de fil important et bien évidemment, il ne revenait jamais.

Les femmes flouées étaient donc obligées de payer la note après un long temps d’attente.

Dix plaintes ont été déposées contre Paul Gonzales, autrement dit il est probable qu’il ait fait le coup à au moins une centaine de femmes si ce n’est davantage.

Il a donc été arrêté en mars et placé en détention provisoire. S’il a plaidé non coupable au cours de l’audience, le témoignage de ses nombreuses victimes ne lui donne quasiment aucune chance de gagner le procès.

Il a été accusé de sept chefs d’extorsion, de deux accusations de tentative d’extorsion et d’une de vol. S’il est donc reconnu coupable, Paul risque une peine maximale de 16 années de prison ferme.

Si vous vous dites qu’à ce compte, beaucoup de jeunes femmes devraient elles aussi finir en prison, rappelez-vous qu’il y a tout de même une énorme différence : elles vous laissent penser que vous avez une chance, et vous incitent à payer la note, elles ne disparaissent pas sans payer, autrement dit il ne s’agit pas d’extorsion avérée mais juste de manipulation. Oui, la vie est injuste, on sait …

Avatar
5 articles

Donne ton avis sur Il disparaît au moment de payer l'addition et finit en prison pour arnaque


Les commentaires permettent de partager vos expériences concernant Il disparaît au moment de payer l'addition et finit en prison pour arnaque.
Merci de ne pas laisser de petite annonce rencontre.

Votre adresse email ne sera jamais publiée.

OUI NON

*
Sexe *

*
Age *