Sites de Rencontre

Sexfriend or not sexfriend ?

 
0 PARTAGES

Peut-être avez-vous déjà vécu ce moment, où le soir dans votre lit, vous est venue l’idée d’avoir recours à un(e) sexfriend ?

Même si nous sommes heureux et occupés pendant notre célibat et que nous ne regrettons pas (tant que ça) notre ex, il y a quand même des petits trucs qui nous turlupinent, qui nous donnent le cafard (surtout le dimanche soir). Comme un moustique qui vole dans notre chambre : c’est chiant et on ne pense qu’à ça…

Un(e) sexfriend, c’est une personne qui, en plus d’être votre ami(e), vous sert de partenaire sexuel. C’est très pratique en cas de déprime sexuelle. Un petit coup de fil à votre ami(e) très spécial(e), et hop, c’est une nuit d’amour que vous obtenez sur un plateau !

Une amitié purement sexuelle est une relation très particulière qu’il faut manier avec précaution car le risque de tomber amoureux(se) de votre ami(e) existe ! N’oublions pas que rien n’est anodin dès lors qu’une relation entre deux personnes est engagée.

Et même s’il ne s’agit « que » de sexe, il y a certaines règles à respecter afin de ne pas avoir mal ou faire du mal !

Règle 1 : Je ne tomberai pas amoureux(se)

Ce n’est pas forcément aussi facile que l’on le pense. Lorsque l’on entretient des relations sexuelles régulières avec une personne, des sentiments peuvent naître. Pour cela, mieux vaut se connaître parfaitement et être capable de dire « stop » dès lors que des émotions commencent à surgir.

Règle 2 : Je n’attendrai rien en retour

Aux oubliettes les textos, les bouquets de fleurs et les petits mots sur le frigo les lendemains de parties de jambes en l’air. Entre sexfriends, on ne se donne pas de nouvelles, sauf en cas de besoins urgents !

Règle 3 : Je serai franc(he) et sincère

La relation entre sexfriends doit être claire dès le début de la relation. Inutile de travailler de longs discours. Mieux vaut faire comprendre à l’autre que l’on ne recherche pas une histoire amoureuse mais bel et bien des relations sexuelles « occasionnelles » !

Règle 4 : Je serai vigilant(e)

Notre sexfriend peut commencer à développer des sentiments pour nous. La meilleure des solutions, bien qu’elle puisse être malheureuse, est de mettre un terme à la relation d’un commun accord, ou pas.

Règle 5 : Je serai prudent(e)

N’oubliez jamais que votre sexfriend peut ne pas tenir ce rôle qu’avec vous ! Le préservatif doit toujours être adopté, même avec un verre d’alcool en trop… C’est LA règle à respecter !

Règle 6 : Je ne choisirai pas celui/celle qui m’attire le plus

Ne choisissez pas votre sexfriend parce que vous êtes attiré(e) par elle/lui. La pire erreur serait de croire que vous pourriez la/le rendre amoureux(se) grâce au sexe. Car bien que cela puisse être possible, c’est un très mauvais calcul qui peut vite se retourner contre vous ! Il y a de meilleurs moyens que le sexe pour créer des liens profonds. Et durables.

Règle 7 : Je ne serai pas « un » couple

Pas de dîner en tête à tête, pas de week-end, pas de présentation à ses parents ou à son groupe d’amis, pas de cinéma… Vous n’êtes pas en couple alors évitez tout malentendu !

Règle 8 : Je ne serai pas jaloux(se)

Votre sexfriend peut très bien voir d’autres personnes que vous. Il peut également rencontrer quelqu’un et tomber follement amoureux(se). C’est son droit. Mais c’est également le vôtre !

Règle 9 : Je resterai en contact au cas où

Si vous rencontrez quelqu’un et que vous commencez une histoire d’amour, mettez votre sexfriend sur la touche. Mais attention : dans sexfriend, il y a friend. Si votre partenaire a toujours été là quand vous en aviez besoin, il n’y a qu’une seule raison pour qui ne le soit plus si vous retournez à la case célibat. Expliquez-lui votre rencontre et restez en contact avec lui, en tout bien tout honneur, au cas où !

Règle 10 : Il n’y a pas de règle

En amour, il n’y a pas de règle, tout peut arriver. On peut même commencer une belle histoire d’amour avec son sexfriend !

Maintenant que vous connaissez les 10 règles à respecter, je voudrais vous donner un avis personnel. Beaucoup ne conçoivent pas ce genre de relations et trouvent, à juste titre, ou pas, qu’une relation sexuelle sans amour, n’est pas une bonne chose.

Il ne faut pas coucher pour coucher, il faut le faire quand il y a des sentiments. Respecte-toi !

Je ne vois pas en quoi avoir un(e) sexfriend serait un manque de respect envers soi-même. Logiquement si cette personne est devenue un(e) sexfriend, c’est qu’avant de passer dans notre lit, c’était plus ou moins un(e) ami(e). Je pense que le plus important dans une relation, quelle qu’elle soit, même purement sexuelle, c’est d’être vrai avec soi-même et de se respecter l’un et l’autre.

Le sexe est une envie, l’amour un besoin. Il appartient à chacun(e) de bien différencier tout cela et de faire ses choix. Pour ma part, je préfère avoir des relations sexuelles consentantes avec une sexfriend plutôt qu’avoir des relations tarifées, avec une poupée en plastique… ou encore avec la première qui me saute dessus : une question de choix !

Si nous sommes 2 adultes à avoir envie de passer un ou plusieurs bons moments sous la couette, où est le problème ? Tant que nous sommes respectueux et attentifs aux désirs de l’autre… ça ne me choque pas !

Non, moi ce qui me chagrine dans cette relation, c’est que l’un des deux puisse se sentir blesser ou avoir du mal à accepter que la relation s’arrête lorsque que l’autre se retrouve à nouveau en couple. Car dans ce cas, plus qu’un(e) sexfriend, c’est un(e) ami(e) que l’on perd. 

« Il y a des histoires de sexe et des histoires d’amour,
il suffit de construire une grande barrière entre les deux » Denis Robert

Katia Medioni
321 articles