Sites de Rencontre

Le Kissenger permet d'embrasser quelqu'un à distance avec votre smartphone

 
720 PARTAGES

Vous ne vivez pas sous le même toit que votre copain ou votre petite amie ? Pas génial pour entretenir une relation à distance et combler vos différents besoins on vous l'accorde. Mais grâce à Kissenger vous allez pouvoir lors de votre prochain appel en visio rouler une pelle par téléphone à votre correspondant en lui donnant la sensation d'un baiser.

Kissenger permet d'embrasser à distance votre interlocuteur

Conçu par le docteur Emma Zhang en 2016, le Kissenger se présente sous la forme d'une coque en plastique dans laquelle vous insérez votre smartphone. Au bas de cette coque très spéciale se trouve une sorte de coussinet en mousse :

Emma Yann Zhang

Si vous apposez votre bouche sur cette zone, les mouvements de vos lèvres sont  détectés via une batterie de capteurs et répercutés sur le Kissenger de votre destinataire. Enorme non ?

La conceptrice de ce gadget expliquait dans une interview qu'elle avait pensé au Kissenger il y a quelques années pour venir en aide aux couples qui entretiennent des relations à distance. Autant dire qu'elle était visionnaire :

Le Kissenger permet de transmettre efficacement de grandes émotions et une forme d’intimité grâce à un dispositif de communication internet multisensoriel.

Le Kissenger peut aussi s'utiliser en famille

Emma Zhang n'a pas conçu ce gadget uniquement pour les amoureux, selon elle cet appareil peut aussi s'utiliser en famille. Il peut être utilisé par une une grand-mère qui souhaite embrasser son petit fils, exemple particulièrement d'actualité en cette période de reconfinement.

 

Un Kissenger 2.0 à l'étude pour permettre d'avoir des relations sexuelles à distance ou avec des robots

La première fois qu'Emma Zhang a présenté son prototype c'était dans le cadre d'une conférence en 2016 qui traitait des relations sexuelles entre humains et robots.

Les « Sex Robots », vous en pensez quoi? | Espresso-Jobs

Selon elle il est inévitable que les humains aient à terme des relations intimes avec des intelligences artificielles ou des robots, et elle s'interrogeait déjà sur la façon dont son appareil pourrait y aider.

Une bouche, un appareil avec des capteurs, on vous laisse imaginer ce qu'on pourrait faire avec une version plus avancée du Pipeng... pardon du Kissenger.

Avatar
2 articles