Sites de Rencontre

C comme CyberSexe

 
0 PARTAGES

C comme ... CyberSexe

C comme… Cybersexe,  Oulala !

Que celui qui n’est jamais aller chercher de sexe sur la toile me jette la première pierre !
Je n’ai rien reçu, c’est étrange, Hum …

Forcément avec un moyen d’information et de communication tel que le web tout est possible.

Le Cybersexe, qu’il passe par les films pornographiques, la lecture ou le tchat en direct, nous permet de satisfaire nos envies de voyeurisme, nos tendances exhibitionnistes et/ou de partager un moment d’intimité avec quelqu’un et évidement de se sentir moins seul.
Même si cela reste un plaisir solitaire, c’est quand même plutôt agréable de le faire avec quelqu’un, non ?

Et puis, ça développe l’imaginaire (chacun allant de son petit scénario), puisque ça ne porte pas réellement à conséquence on peut se lâcher et par exemple partager le plus coquin de nos fantasmes (celui qu’on a toujours gardé que pour nous), être celui ou celle qu’on n’est pas dans la vraie vie et c’est super excitant !
En bref, dans le monde virtuel, tout est permis… ou presque.

L’important est de toujours rester en accord avec soi-même et de se respecter mutuellement, tout ça n’est qu’un jeu finalement.

Que ce soit avec un parfait inconnu ou avec quelqu’un avec qui on a déjà couché, le but est de se faire plaisir et y’a pas de mal à ça ! Par contre quand il s’agit de quelqu’un qu’on connaît, j’avoue que c’est un peu plus troublant…

J’ai un “CyberSex-Friend”… lol ! Une connaissance avec qui un jour une banale conversation a dérapé très hot.
Au départ, je me suis demandée si c’était une bonne idée, je ne l’avais jamais envisagé sous cet angle, j’étais très surprise, perturbée et même à 2 doigts de fuir cet échange mais comme je suis curieuse et plutôt joueuse, j’ai eu envie de voir jusqu’où ça pouvait aller…

De plus, il est très séduisant, pourquoi aurais-je boudé mon plaisir ?
Il n’est pas question de sentiment, juste de se faire du bien.

Moi qui suis en réalité plutôt prude, fleur bleue et romantique, pour ne pas dire un peu coincée (si si c’est vrai), il a fait de moi une cyber-salope ! Et je crois que ça nous plait bien ! Je me suis demandée si je n’étais pas un peu perverse quand même de trouver ça si délectable mais je crois que ce serait de la perversion si je ne savais pas m’arrêter et que je devenais accroc à ça, il faut savoir faire la différence entre le fun et le vice.

On s’invente une histoire d’autant plus facilement quand on sait qu’on ne sera jamais confronté à sa réalisation et que la création imaginaire est une fin en soi. Ce genre de relation étant tellement fantasmée, je crois que vouloir passer de l’autre coté de l’écran pourrait entraîner bien des déceptions et qu’il est sans doute préférable de ne l’entretenir que dans le virtuel, vous ne croyez pas ?

Et vous avez-vous déjà pratiqué le Cybersexe ?

Miss C
37 articles