Sites de Rencontre

Confinement : les applications de rencontre s'adaptent et les célibataires aussi

 
46 PARTAGES

Avec le confinement, les applications de rencontres connaissent quelques difficultés puisqu'il n'est pas possible en principe de faire des rencontres physiquement. Plusieurs applications et sites de rencontre ont toutefois évolué pour permettre aux célibataires de continuer à se rencontrer tout en restant chez eux, notamment en ajoutant des fonctions de chat vidéo. Les utilisateurs ont déjà changé leurs habitudes sur ces applis, et vous ?

Des discussions plus longues pour mieux découvrir l'autre avant de se rencontrer

L'application de rencontre Happn révèle que depuis la mise en place de mesures strictes de confinement, 43% de ses utilisateurs ont changé leurs habitudes de dating.
70% d'entre eux déclarent privilégier désormais les discussions prolongées et la découverte de l'autre sur le long terme. Autrement dit, les hommes ont mécaniquement été obligés de s'adapter aux attentes en la matière des femmes.

Happn a de plus étendu son rayon de croisements, initialement de 250 m autour de l'utilisateur, jusqu’à 90 km, dans le but de préserver le lien social et de permettre de nouvelles rencontres, malgré le confinement.

L’application a également publié une liste de conseils et d'idées de discussion pour dater depuis chez soi :

  • cuisiner ensemble
  • partager vos films/séries/musiques préférés
  • ou encore utiliser FaceTime pour dater

Dominic Gallello, directeur marketing de l'application Badoo qui revendique 90 millions d'utilisateurs à travers le monde a également constaté des changement. Il explique à Dis-Leur ! que les discussions sont désormais plus longues sur Badoo :

L’isolement peut donner l’impression qu’une rencontre sera encore plus difficile à faire. Cependant, c’est exactement le contraire que nous constatons sur Badoo.
Nous observons beaucoup de preuves de connexions plus nombreuses, plus longues et ceci, bien que la rencontre réelle ne puisse être envisagée pour le moment.
L'évolution des conversations depuis le confinement nous laisse croire qu’une nouvelle ère de rencontres amoureuses ou amicales pourrait voir le jour.

Claire, 27 ans vient de vivre pendant le confinement son premier date virtuel. Pour elle les discussions prolongées sont bénéfiques (comme c'est étonnant ?) :

Avec ce nouveau temps dont je dispose, j’engage des conversations beaucoup plus longues avec mes matchs. Je prends vraiment mon temps pour mieux les connaître, poser les bonnes questions et donner des réponses plus réfléchies.
Je trouve cette idée de ne pas être dans l’empressement très agréable !

Le dating vidéo remplace les rencontres IRL

Si le confinement ne permet actuellement aucune rencontre physique, rien n'empêche de se découvrir derrière un écran.

54% des utilisateurs de l'application de rencontre Happn auraient ainsi déclaré envisager un premier rendez-vous en vidéo avec leur date.

L'application Once a mis à disposition de ses utilisateurs une nouvelle fonctionnalité leur permettant de rencontrer leur match en live-vidéo. L'option est disponible après quelques échanges écrits sur le chat de l'application, comme c'est déjà le cas sur Tinder, à condition, bien entendu, que les deux parties y consentent.

Clémentine Lalande, directrice de Once, explique cette nouveauté à L'express :

Notre message, c'est d'abord restez chez-vous. Mais être confiné et seul, c'est un peu la double peine, alors nous essayons d'apporter de la gaieté à cette période

Victoria, jeune cadre dans la mode, témoigne elle aussi à L'express, qu'elle recourt à cette méthode :

J'ai daté un homme avec qui j'ai vraiment accroché avant le confinement. Il a voulu m'embrasser et je lui ai dit : patience. Si j'avais su !
Depuis, je passe ma vie sur les applications de rencontres et j'ai proposé des dates FaceTime.

Les sites de rencontre coquins profitent du confinement

Comme vous l'avez compris, les sites de rencontre traditionnels sont en crise et pour cela ils misent sur la vidéo pour recréer des liens entre les utilisateurs.

Le confinement a donc forcé un virage des sites classiques vers la vidéo en Facetime et webcam, cependant d'autres sites de rencontre proposaient déjà ces fonctionnalités depuis longtemps. En effet si vous êtes inscrit sur un site de rencontre coquine, vous savez que les conversations en vidéo, albums vidéos privés et parfois même peep show privés y existent depuis des années.

Une partie de ces sites misent davantage sur le virtuel que le réel, car on sait très bien qu'une partie des membres féminins qui y sont inscrites, le sont pour assouvir des fantasmes de voyeurisme. Coté hommes, une partie des membres ne souhaitent pas non plus passer à la rencontre physique, et bon nombre ne sont d'ailleurs pas "libres".

Les sites de rencontres coquins ne sont pas uniquement un lieu de fantasme virtuel, des rencontres réelles se déroulant parfois après une conversation vidéo hot qui a réussi à émoustiller les 2 parties. Mais une chose est sure : une fois de plus les sites coquins étaient en avance sur leur temps.

Les applications de rencontres traditionnelles sont en crise

Tout n’est pas rose cependant. Ainsi le site de conseils amoureux Love Intelligence a recensé plusieurs réalités amoureuses du confinement :

  • Avec à la première place (21% des situations) « il a profité du confinement pour ne plus donner de nouvelles ».
  • La difficulté de l’éloignement : « Amoureux depuis peu, nous ne confinons cependant pas ensemble, je sens que nos liens s’étiolent dans cette distance » (12%).
  • Tandis que pour 9% des situations évoquées c’est le contraire : « En relation depuis quelques mois, nous avons décidé de confiner ensemble chez l’un de nous deux mais le quotidien n’est pas facile ! »

Florence Escaravage la fondatrice du site Love Intelligence, explique à Dis-Leur ! que c'est la souffrance de la solitude chez les jeunes célibataires qui explique ces faits :

Les célibataires sont très nombreux à souffrir de l’isolement et échafaudent des plans, remises en question… pour l’après confinement pour sortir du célibat.

Mais elle souligne aussi qu'il y a cependant des points à retenir :

Il y a énormément de discours positifs, d’initiatives heureuses en cette période, ce qui donne un état d’esprit général plutôt positif à ce confinement qui permet de résorber un peu les réflexes conflictuels. Il est très important en cette période de ne pas briser cet élan commun pour le bien vivre ensemble…

Au niveau des initiatives heureuses, l'application Bumble a lancé ces dernières semaines de nouvelles fonctionnalités.

Habituellement, l’application propose des profils de personnes présentes dans un périmètre de 2 à 161 km. En modifiant leurs paramètres, les utilisateurs ont désormais la possibilité de se voir proposer des profils de personnes présentes dans le pays entier. Tinder avait d'ailleurs fait de même en rendant gratuite sa fonction Passeport qui permet de dialoguer avec des personnes partout dans le monde pendant le 1er confinement.

La particularité de Bumble est que c’est la femme qui fait le premier pas sur cette application. En France le site a noté une augmentation de 17% du nombre de messages envoyés depuis le premier confinement, et le nombre d’appels vidéo (qui durent en moyenne 23 minutes) a augmenté de 84% pour la France, depuis mars 2020.

Et vous ? Si vous êtes célibataire comment survivez-vous au reconfinement ?

Si vous êtes célibataire, comment vivez-vous ce nouveau confinement ? Etes vous actifs sur les applications de rencontre ? Rencontrez-vous des gens malgré les interdictions ?
Dites-nous tout dans les commentaires.

Avatar
3 articles