Sites de Rencontre
Meilleurs sites de rencontre, conseils en séduction, actus sexy et plus si affinités

Sugar Daddy : un site incite les étudiantes à la prostitution

 
228 PARTAGES

Pas d'argent pour payer vos études ? Faites-vous entretenir par un riche homme d'affaires en échange de faveurs sexuelles ! C'est à peu de choses près le message que cherche à faire passer le site de rencontres RichMeetBeautiful avec son abjecte publicité située "stratégiquement" devant une université parisienne. L'affiche géante placée sur une remorque propose en toute simplicité aux "sugar baby" de rencontrer leur futur "sugar daddy". Une véritable incitation à la prostitution qui n'a pas manqué de déclencher l'indignation générale ainsi qu'une réaction immédiate de la mairie de Paris.

Une publicité honteuse

Sur des remorques publicitaires, le message de RichMeetBeautiful est clair :

Romantique, passion et pas de prêt étudiant. Sortez avec un Sugar Daddy / une Sugar Mama

Le site Sugar Daddy précise même (comme si cela été nécessaire) :

L'argent n'est pas un problème, ils savent se montrer généreux lorsqu'il s'agit de soutenir une Sugarbaby

Étonnamment, il s'agit d'un second bad buzz pour le site qui avait déjà mise en place une opération similaire en Belgique. Le PDG de RichMeetBeautiful, Sigurd Vedal,  avait été contraint de retirer ses affiches dans le pays et plusieurs villes avait interdit la campagne publicitaire. Visiblement, une petite tape sur les doigts, ce n'est pas suffisant pour M. Vedal qui retente aujourd'hui l'expérience chez nous. Mais cette fois-ci, la sanction pourrait être bien plus lourde.

La mairie de Paris contre-attaque

Sur son compte Twitter, Hélène Bidard, adjointe PCF chargée de la lutte contre les discriminations de la maire PS de Paris Anne Hidalgo écrit :

J'ai saisi le procureur de la République et la plateforme de signalement Pharos pour demander la fermeture du site RichMeetBeautiful.fr. Outre le trouble à l'ordre public d'une publicité qui peut être vue par des mineurs, ce site est une violence faite aux femmes. Derrière ces images dorées, des jeunes peuvent tomber dans la prostitution. Nous voulons une enquête qui pourrait amener à des poursuites pour proxénétisme

La mairie a d'ores et déjà saisi le procureur de la République afin d'entamer des poursuites à l'encontre du site RichMeetBeautiful

Les élus EELV montent au créneau

La réaction du groupe écologiste du Conseil de Paris ne s'est pas faite attendre. Les élus EELV ci ont demandé au gouvernement l'interdiction pure et simple de la publicité. Dans un courrier à Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement Supérieur, et à Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes,  le président du groupe EELV David Belliard ne mâche pas ses mots :

Ce site met en relation des personnes aisées avec des étudiant-es en situation de précarité. Au final, il n'est rien d'autre qu'un outil incitant à la prostitution et, comme plateforme se rémunérant sur les mises en relations, son rôle se rapproche de celui d'un proxénète

daddy site etudiantes

23 articles